Article : A la rencontre de la notion de handicap : une seconde approche des situations de handicap, l'approche sociétale

A la rencontre de la notion de handicap : une seconde approche des situations de handicap, l'approche sociétale

Photo : Lucas DOLLINGER
Lucas DOLLINGER | Psychologue
26/12/2022 | Temps estimé de lecture : 2 mins | 443 vues | 9 J'aimes

Ici, c'est la société qui est perçue comme handicapante pour les individus. Par exemple avec des trottoirs trop étroits ou sans aménagement accessible pour un fauteuil roulant, pour un malentendant un film sans description alors qu'il y a une succession de dialogues, pour un aveugle des emballages sans braille, des effets stroboscopiques en boite de nuit pour les personnes souffrant d'épilepsie, des journées de travail au format de 7 heures continues pour les personnes fatigables ou avec des troubles attentionnels… Emerge ainsi l'idée d'adapter les environnements ; légiférer est une de manière de le faire. C'est en 1975 qu'apparait la première loi de ce type qui sera réaffirmée seulement en 2002 ; y est ainsi définit que "l'action sociale et médico-sociale tend à promouvoir, dans un cadre interministériel, l'autonomie et la protection des personnes, la cohésion sociale, l'exercice de la citoyenneté, à prévenir les exclusions et à en corriger les effets". 

C'est dans cette perspective que des adaptations ont émergé : logements PMR*, rampes d'accès, articles en brailles,  les Etablissements et Service d'Aide par le Travail (Esat), des temps de travail aménagés, des allocations d'aides humaines ou financières… Si le chemin reste long, une partie des réaménagements de la société a déjà été effectuée, ces modifications ayant pour finalité de réduire au maximum les situations de handicap et de surhandicap que nous avions définies dans un article précédent. 

Un autre aspect qui découle de cela est le travail éducatif qu'effectuent les travailleurs sociaux du secteur (assistants sociaux, éducateurs spécialisés, moniteurs éducateurs, auxiliaires de vie scolaire, aides médico-psychologiques…) dont l'accompagnement vise à permettre l'acquisition de stratégies par la personne en situation de handicap pour composer avec. Par exemple, organiser un emploi du temps, utiliser des outils pour calculer la monnaie à rendre, savoir prendre le bus, solliciter telle ou telle ressources du territoire…  Je me souviens de ce documentaire diffusé sur France 2 en 2020 ; il y est question de proposer des séjours sportifs à des personnes en fauteuil roulant. A un moment donné, l'intervenant apprend à ces personnes à monter un rebord (trottoir, marche…) avec leur fauteuil ainsi à savoir se relever lors d'une chute de fauteuil. C'est là un transfert de compétence salutaires pour les participants. 

Si la considération des situations de handicap est en progrès, cette approche sociétale supporte également ses limites. En effet, partir du principe que c'est la société qui crée le handicap, c'est favoriser un transfert de responsabilité envers la société et lui incomber d'y répondre et risquer de voir émerger une forme d'assistanat.  C'est un phénomène que l'on peut observer en EPHAD par exemple avec ces personnes qui pourraient mais ne participent pas à leur toilette en se laissant entièrement manipuler et porter par les professionnels. 

Voilà pour une brève présentation de l'approche sociétale des situations de handicaps. Par la suite nous irons explorer une autre proposition de perspective qui se situerait à mi-chemin des apports des visions biomédicale et sociétale. 

A la prochaine

* PMR : Personne à Mobilité Réduite

En savoir plus / Lire la totalité de l'article

Suivez ce·s lien·s : https://www.francetelevisions.fr/et-vous/notre-tele/a-ne-pas-manquer/comme-les-autres-2697

Source·s

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000000333976/#:~:text=Les%20enfants%20et%20adolescents%20handicap%C3%A9s,'article%206%20ci%2Dapr%C3%A8s.
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000000215460/
https://www.chroniquesociale.com/comprendre-les-personnes/89-autonomie-et-handicap-moteur.html

Cet article vous a été utile, vous l'avez apprécié, dites-le J'aime
9 mentions j'aime

Ne manquez aucune de nos actualités en vous inscrivant à notre newsletter.

Je m'abonne

Partagez cette page :